samedi 23 janvier 2010

BALLADE DU CUEILLEUR D'ANGES

Sur le pavé bleu de tes rues
Et ses ramages parquetés,
Sur tes façades parcourues
De vieux mascarons arrêtés,
Paris, fantastique cité,
Sur tes toits noirs de zinc qu'effrange
La lumière aux tresses teintées,
J'irai cueillir des ailes d'anges.

Sur vos précieux textes abstrus,
Vos noirs ex-libris contrastés,
Sur vos gardes aux bouquets drus,
Fleuries au peigne ou cailloutées,
Volumes par quelque âme hantés,
Sur vos reliures aux losanges
En plein maroquin biseautés,
J'irai cueillir des ailes d'anges.

Sur ton plein sein de paix recru
Où se réverbère l'été,
Sur tes hanches d'amour férues,
Tes reins au fier rebond sculpté,
Compagnon de mes voluptés,
Sur ton ventre qu'un duvet mange,
Herbe ténue de mon Léthé,
J'irai cueillir des ailes d'anges.

Vous mes trois passions, permettez
Que mes nuits en vos quiètes granges
Soient de mirages exaltées.
J'irai cueillir des ailes d'anges.

Aucun commentaire:

Et moi, et moi, et moi!

Ma photo
Paris, Ile-de-France, France
Aède érotomane, mélancolique et blagueur.

MON MAIL

Membres