mardi 2 décembre 2008

BALLADE DES HELLEBORES

Blanche fleur qui reposes
Sur un clin de lumière
Où la nacre compose
Ton pâle éclat de mer,
Tu ourdis et espères
La promesse d'éclore.
Demain dans ce parterre,
Fleurira l'hellébore.

Humble avènement rose
Aux pétales austères
Qu'une ombre mate arrose
De grêles et d'hivers,
Sous un bois tu te terres
Quand un lichen s'endort.
C'est ce matin -mystère... -
­Que fleurit l'hellébore.

Une noire ecchymose
Que les gelées talèrent
À ta corolle appose
Ses reliefs de chimères
Et teintes délétères.
Un ténébreux essor
Végétal a dès hier
Fait fleurir l'hellébore.

Forêts, sous vos lisières,
Sans cesse s'élabore
La provende des cerfs :
C'est la fleur d'hellébore.

Aucun commentaire:

Et moi, et moi, et moi!

Ma photo
Paris, Ile-de-France, France
Aède érotomane, mélancolique et blagueur.

MON MAIL

Membres