mardi 2 décembre 2008

DES GNONS

J’aime tes mains
Quand tu me tiens.
J’aime tes mains
Sur mes reins.
Aux instincts
Masculins
Souverains
J’appartiens.
J’aime tes mains
Quand tu me tiens.
J’aime tes mains
Sur mes reins.

Oh oui fous-moi des gnons !
Vas-y flanque-moi des beignes !
Des gnons et des châtaignes,
Des gnons et des horions,
Oh oui c’est ça qu’est bon !
Une vilaine mornifle,
Voilà qui m’ébouriffe !
Oh oui fous-moi des gnons !
Balance-moi une peignée,
Une danse, une avoinée !
Oh oui c’est ça qu’est bon,
Les ramponneaux, les gnons,
Les gnons et les horions !

J’aime tes pognes
Quand tu me cognes.
J’aime tes pognes
Sans vergogne.
La carogne
Qu’on pitrogne
Point ne grogne
À besogne
J’aime tes pognes
Quand tu me cognes.
J’aime tes pognes
Sans vergogne.


Oh oui fous-moi des gnons !
Vas-y flanque-moi des beignes !
Des gnons et des châtaignes,
Des gnons et des horions,
Oh oui c’est ça qu’est bon !
Une vilaine mandale
Et voilà que tu m’emballes !
Oh oui fous-moi des gnons !
Balance-moi une peignée,
Une danse, une avoinée !
Oh oui c’est ça qu’est bon,
Les ramponneaux, les gnons,
Les gnons et les horions !

J’aime tes pattes
Qui m’exploitent.
J’aime tes pattes
Ça me rend moite !
Que ne soit
Une ingrate
La frégate
Que tu lattes !
J’aime tes pattes
Qui m’exploitent.
J’aime tes pattes
Ça me rend moite !

Oh oui fous-moi des gnons !
Vas-y flanque-moi des beignes !
Des gnons et des châtaignes,
Des gnons et des horions,
Oh oui c’est ça qu’est bon !
Une vilaine torgnole
Et voilà que je décolle !
Oh oui fous-moi des gnons !
Balance-moi une peignée,
Une danse, une avoinée !
Oh oui c’est ça qu’est bon,
Les ramponneaux, les gnons,
Les gnons et les horions !

Aucun commentaire:

Et moi, et moi, et moi!

Ma photo
Paris, Ile-de-France, France
Aède érotomane, mélancolique et blagueur.

MON MAIL

Membres